Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Lire et écouter la Segond 21 Job Intervention n° 3 de Job (Job 9.1-10.22)

Intervention n° 3 de Job (Job 9.1-10.22)


9 Job prit la parole et dit: 2 «C'est vrai, je sais bien que telle est la situation. Comment l'homme pourrait-il être juste devant Dieu?
3 Si l'homme voulait contester avec Dieu, il ne pourrait même pas lui donner une seule réponse sur mille.
4 C'est à lui qu'appartiennent la sagesse et la toute-puissance. Qui lui a déjà résisté sans subir de dommage?
5 »C'est lui qui déplace les montagnes à l'improviste, qui les bouleverse dans sa colère.
6 Il fait trembler la terre sur elle-même, et ses piliers sont ébranlés.
7 Il donne ses ordres au soleil, et le soleil ne paraît pas; il verrouille le ciel autour des étoiles.
8 Tout seul, il déploie le ciel, il marche sur les hauteurs de la mer. 9 Il a fait la Grande Ourse, Orion et les Pléiades, ainsi que les constellations du sud.
10 C'est lui l'auteur de grandeurs qu'il est impossible d'explorer, de merveilles si nombreuses qu'il est impossible de les compter.
11 »S'il passe près de moi, je ne le vois pas; s'il disparaît, je ne m'en aperçois pas.
12 S'il arrache, qui s'y opposera? Qui lui dira: 'Que fais-tu?'
13 Dieu ne retire pas sa colère; devant lui les appuis de l'orgueilleux s'effondrent.
14 »Et moi, comment pourrais-je lui répondre? Quels mots pourrais-je choisir pour argumenter avec lui?
15 Même si je suis juste, je ne répondrai pas. Je ne peux qu'implorer la grâce de mon juge. 16 Même si je faisais appel à lui et qu'il me réponde, je ne croirais pas qu'il m'a écouté,
17 puisqu'il m'assaille par une tempête et multiplie sans raison mes blessures.
18 Il ne me laisse pas reprendre mon souffle, tant il me rassasie d'amertume.
19 Si je veux recourir à la force, voici qu'il est tout-puissant! Si c'est au droit, qui me fera comparaître?
20 Même si je suis juste, ma bouche me condamnera; même si je suis intègre, elle me déclarera coupable.
21 »Suis-je intègre? Je ne le sais pas moi-même. Je suis dégoûté de mon existence.
22 Qu'importe après tout? En effet, j'ose le dire, il extermine l'homme intègre aussi bien que le méchant.
23 Si un fléau donne subitement la mort, il se moque de la détresse des innocents. 24 La terre est livrée entre les mains du méchant: il aveugle ses juges. Si ce n'est pas lui, qui est-ce donc?
25 »Plus rapides qu'un coureur, mes jours prennent la fuite sans avoir vu le bonheur.
26 Ils filent comme des barques de jonc, pareils à l'aigle qui fonce sur sa proie.
27 Si je dis: 'Je veux oublier ma plainte, laisser ma tristesse, reprendre courage',
28 je reste effrayé par toutes mes douleurs.
»Je sais que tu ne me considéreras pas comme innocent. 29 C'est moi qui serai jugé coupable. Pourquoi me fatiguer inutilement?
30 Si je me lavais dans la neige, si je purifiais mes mains avec du savon, 31 tu me plongerais dans la boue et mes habits m'auraient en horreur.
32 »Dieu n'est pas un homme comme moi, pour que je lui réponde, pour que nous allions ensemble en justice.
33 Il n'y a pas entre nous de médiateur qui pose sa main sur nous deux.
34 Qu'il retire son bâton de dessus moi, que ses terreurs ne me tourmentent plus! 35 Alors je parlerai sans avoir peur de lui, mais ce n'est pas le cas et je reste seul avec moi-même.
10 »Je suis dégoûté de la vie! Je laisserai s'exprimer ma plainte, je parlerai, dans l'amertume de mon âme.
2 Je dis à Dieu: 'Ne me condamne pas! Fais-moi connaître pourquoi tu me prends à partie!
3 Prends-tu plaisir à maltraiter, à repousser le fruit de ton activité et à faire reposer ta faveur sur les projets des méchants?
4 As-tu des yeux humains, vois-tu comme voit un homme?
5 Tes jours sont-ils pareils à ceux de l'homme, et tes années pareilles à ses années,
6 pour que tu recherches ma faute, pour que tu te renseignes au sujet de mon péché? 7 »Tu sais bien, pourtant, que je ne suis pas coupable et que personne ne peut me délivrer de ton pouvoir.
8 Tes mains m'ont façonné, elles m'ont créé, elles m'ont fait tout entier, et tu me détruirais!
9 Souviens-toi donc que tu m'as façonné comme de l'argile. Voudrais-tu de nouveau me réduire en poussière?
10 Ne m'as-tu pas coulé comme du lait? Ne m'as-tu pas fait cailler comme du fromage? 11 Tu m'as couvert de peau et de chair, tu m'as tissé d'os et de nerfs,
12 tu m'as accordé la vie et tu as fait preuve de bonté envers moi. Tes soins constants m'ont permis de subsister.
13 »Mais voici ce que tu cachais dans ton coeur, ce que tu avais décidé en toi-même, je le sais:
14 que je pèche, tu ne me raterais pas et tu ne me considérerais pas comme innocent de ma faute.
15 Suis-je coupable, malheur à moi! Suis-je juste, je n'ose pas lever la tête, rempli de honte et absorbé par ma misère.
16 Si j'ose néanmoins la redresser, tu me pourchasses comme un jeune lion pourchasse sa proie, tu fais de nouveau des miracles contre moi.
17 Tu renouvelles tes attaques contre moi, tu fais bouillonner ta colère contre moi, des armées se succèdent pour m'assaillir.
18 »Pourquoi m'as-tu fait sortir du ventre de ma mère? J'aurais expiré et aucun oeil ne m'aurait vu.
19 Ce serait comme si je n'avais jamais existé et je serais passé du ventre de ma mère à la tombe.
20 Ma vie est si courte! Laisse-moi, éloigne-toi de moi pour que je respire un peu
21 avant de m'en aller, pour ne pas en revenir, dans le pays des ténèbres et de l'ombre de la mort, 22 pays où règnent une obscurité épaisse, l'ombre de la mort et le chaos, où la lumière n'est qu'obscurité.'»

Segond 21 Copyright © 2007 - 2022 Société Biblique de Genève